LA COTE D'AMOUR

La Côte d'Azur désignait depuis 1906 le littoral méditerranéen près de Cannes et de Nice. A La Baule, Maurice Tournadour, directeur de l'Hebdomadaire la "Mouette", ardent défenseur du tourisme local et ancien rédacteur en chef de "La Démocratie de l'Ouest", proposa à ses lecteurs durant l'été 1911 d'imaginer un nom pour les plages du nord de la Loire, entre Saint-Nazaire et Le Croisic. Le 26 novembre 1911, une charmante lettre signée Berthe L lui parvint de Saint-Nazaire :

"Pour notre plage, à laquelle chacun cherche un nom qui l'évoque d'un seul mot, vos honorables correspondants ont proposé tout à tout : La Côte de Saphir, de Turquoise, de Vermeil, de Nacre, d'Opale Voulez-vous me permettre d'apporter aussi mon idée de parrainage . La Côte d'Amour - que vous me semble ? La Côte d'Amour serait très euphorique, doux à l'oreille, agréable au cur

N'y a-t-il pas là de quoi faire rêver d'un voyage à la "Côte d'Amour" ?

Nous avons bien le Bois d'Amour, tout le long de notre Côte d'Amour ! Le bois merveilleux que l'on sait donnerait son nom magique à notre plage et les deux grands charmes de cette contrée seraient unis dans un même nom.

Ne publiez surtout pas mon nom, à moi : on pourrait croire que l'Amour tient trop de place dans mon cur."

Ce nom parmi tant d'autres (dont la liste suit) fut retenu par les lecteurs lors d'un concours que la Mouette organisa en juillet 1913, mais son utilisation ne fut effective qu'à partir de 1920.

Baie des Sirènes, Côte d'Ambre, Côte d'Armor, Côte Bleue, Côte Bretonne, Côte Céleste, Côte de Diamant, Côte Dorée, Côte Guérandaise, Côte de Nacre, Côte Nacrée, Côte d'Opale, Côte d'Or, Côte de Rêve, Côte de Saphir, Côte de Topaze, Côte de Vermeille, Côte Verte, Côte de Turquoise.

La Côte d'Amour et l'Histoire de France

La première balade balnéaire à s'être déroulée en France emmena en juillet 1626 Gaston d'Orléans, frère du Roi Louis XIII, et quelques amis de Saint-Nazaire au Pouliguen par la mer, puis du Pouliguen au Croisic à dos de mulet. Monsieur visita la Pierre Percée, y tua quantité de mouettes, déjeuna aux Evens, dormi au Croisic, et pour bien rire, se déguisa en croisicais ! Rentré à Nantes, il raconta son périple à sa fiancée, la duchesse de Montpensier et "se retira très content". Puis leur mariage fut célébré au Château de Nantes.

Berthe L connaissait-elle cette histoire d'Amour de l'Histoire de France ?

(Musée municipal contrôlé - Association pour l'animation de l'Ecomusée de Saint-Nazaire)